5 questions/réponses pour découvrir le portage salarial

11.09.2019 0 Par admin

Le marché de l’emploi devenant incertain, les alternatives aux statuts professionnels « traditionnels » se multiplient. Le portage salarial en fait partie. On en entend parler, mais on ne sait pas toujours de quoi il s’agit. De fait, les informations vont bon train et toutes ne sont pas correctes.

Nous vous proposons donc de démêler le vrai du faux et de découvrir cette forme d’emploi émergente en 5 questions/réponses.

Concrètement, qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un statut juridique reconnu avec sa propre convention collective, qui se situe à mi-chemin entre le salariat et l’entreprenariat. Il permet de se lancer sans avoir à créer d’entreprise ni à souscrire à la responsabilité professionnelle qui est obligatoire pour tout indépendant. En effet la société de portage offre à ses consultants l’adhésion à sa propre RCP, ainsi que de nombreux avantages sociaux identiques au salariat tout en conservant la liberté d’un indépendant.

Le portage salarial se base sur une relation tripartite. Il lie trois acteurs entre eux, à savoir l’indépendant, le client et la société de portage.

Être salarié porté, c’est être autonome dans sa recherche de missions.

Une fois la mission trouvée, le consultant se rapproche d’une société de portage qui va contractualiser auprès du client final selon les termes négociés entre l’indépendant et l’entreprise cliente.

Une fois ce contrat de prestation commerciale signé par la société de portage et le client, la consultant indépendant pourra signer un contrat de travail avec la société de portage pour devenir ainsi salarié porté.

Le salarié garde ainsi toute son autonomie puisqu’il sera le prestataire de son client tout en se consacrant à 100% à sa mission puisque les tâches administratives seront déléguées à la société de portage.

Qui peut devenir salarié porté ?

Une législation souple

Le portage salarial est accessible à tous sous réserve de remplir les quatre conditions suivantes :

Un statut accessible à plus de 750 professions

Le portage salarial est donc un statut destiné à tous les professionnels indépendants proposant des prestations intellectuelles. Chez ITG par exemple, plus de 750 métiers sont concernés. Seules les professions réglementées sont exclues du dispositif tels que les médecins ou avocats (sauf si ces derniers proposent des conférences par exemple).

Ainsi, un chef de projet, un consultant en informatique, un graphiste, un manager de transition ou un coach formateur peuvent tous devenir salariés portés. Qui plus est, le statut est tout à fait cumulable avec d’autres. Il est possible d’être retraité et salarié porté par exemple ou d’être consultant en portage sans perdre ses droits auprès de pôle emploi.

Le portage salarial peut être un excellent chemin à suivre dans le cadre d’une reconversion professionnelle, afin de tester son aptitude à exercer en indépendant, tout en se sécurisant grâce à une protection sociale complète.

Quels sont les rôles de la société de portage ?

Le principal atout du portage salarial est la gestion administrative. En effet la société de portage contractualise, facture et gère le recouvrement en lieu et place des entrepreneurs.

La société de portage agit aussi comme un tiers de confiance en sécurisant l’indépendant qu’elle emploie. Elle lui offre une protection sociale similaire à celle dont jouit tout salarié :

  • Sécurité sociale.

  • Droit aux congés payés.

  • Cotisations chômage et retraite.

  • Responsabilité civile et professionnelle.

  • Droit à la formation.

La société de portage offre en plus l’accès à un réseau de consultants qui peuvent travailler ensemble pour répondre à des appels d’offre de grande envergure.

Quelle société de portage choisir ?

On comprend dès lors que le choix de la société de portage avec laquelle on travaille est primordial. La fonction qu’elle occupe jouant un rôle majeur dans l’activité du freelance, il est essentiel d’avoir toutes les informations nécessaires avant de prendre une décision.

Il faut savoir qu’il existe aujourd’hui un grand nombre de sociétés de portage salarial en France, dont une centaine recensées par le syndicat des professionnels de l’emploi en portage salarial. Le choix dépend essentiellement des besoins et des aspirations professionnelles de chaque consultant.

Parmi les critères qu’il faut prendre en compte :

  • La situation géographique de la société pour une relation de proximité

  • L’ancienneté de la société pour s’assurer de sa santé économique

  • Son affiliation à un syndicat pour le respect de la convention collective

  • La liste des services mis à disposition pour répondre à tous vos besoins

  • Les garanties juridiques et financières apportées

  • L’accès à la formation et à un conseiller dédié

La question du taux de gestion

Bien-sûr, le taux de gestion est également à prendre à considération.

Il est généralement dégressif selon le chiffre d’affaires annuel généré par le consultant pour partir de 10% et descendre jusqu’à 6%.

Il faut néanmoins rester vigilant et comparer le revenu net plutôt que le taux de gestion car la société de portage, en tant qu’employeur, doit s’acquitter des cotisations patronales et salariales. Le revenu représente donc 50% du Chiffre d’affaires mais peut atteindre jusqu’à 60% si vous êtes bien accompagné avec quelques solutions d’optimisation.

D’où l’importance de réaliser une simulation de salaire, ce qu’ITG propose à ses consultants dès le début de leur parcours et en étant accompagnés dans cette étape par un conseiller.

ITG, société de portage salarial leader en France ?

Faire le choix du portage salarial, c’est conserver une autonomie complète dans le choix de ses missions et de la façon de les mener à bien, tout en étant protégé au même titre que tout salarié.

Mais vous l’aurez compris, c’est aussi et surtout être accompagné par une société de portage salarial qui vous soutient dans la gestion administrative et financière liée à votre activité.

Ceci dit, une société de portage peut remplir d’autres fonctions et offrir une large gamme d’avantages. C’est le cas d’ITG avec de nombreux avantages dédiés exclusivement à ses consultants:

  • Un accompagnement sur mesure avec des conseillers dédiés sur toute la France

  • La plus grande communauté : 4 000 consultants actifs chaque année

  • Plus de 20 000 entreprises clientes facturées depuis sa création (dont 80% du CAC40)

  • Une garantie financière de plus de 5 Millions d’euros pour garantir les salaires de ses consultants

  • L’accès à plus de 15 modules de formations pour lancer et booster votre carrière

  • Plus d’une quarantaine de services spécialement conçus pour les consultants : interface digitale dédiée, création de site web, réunions d’information offertes…

  • Des avantages financiers : plan épargne entreprise, chèques emploi services, gestion de vos frais professionnels, TVA récupérable

Opter pour le portage salarial, c’est opter pour un statut hybride

Bien-sûr, et comme dans le cadre de tout démarrage d’activité, il est important d’être suffisamment informé avant de prendre une décision. Pour devenir salarié porté, il s’agit surtout de s’assurer de sa capacité à trouver des missions et de disposer d’un réseau déjà bien solide.

Ce qui est certain c’est que cette forme d’emploi émergente est une réponse aux mutations que subit le marché de l’emploi. Une réponse, aussi, à des indépendants et des clients nécessitant des solutions de plus en plus flexibles et réactives.