Ramonage de cheminée une opération obligatoire!

31.01.2020 0 Par admin

Le ramonage de cheminée est imposé par la loi et y faillir peut conduire à une sanction. L’opération doit être confiée à un ramoneur, un spécialiste du métier…

 

Ramonage de cheminée : une opération obligatoire !

Quand vient l’hiver, les cheminées et les chaudières reprennent du service. Pour plusieurs mois, elles vont alors fonctionner sans interruption. Pour le bon fonctionnement des appareils et pour votre sécurité, le ramonage est indispensable. De plus, une telle opération est même imposée par la loi. Mais à quoi consiste le ramonage de cheminée ? Et à qui s’adresser pour le faire ? Explications.

La nécessité de nettoyer le conduit d’évacuation

Lorsqu’on utilise la cheminée pendant longtemps, les restes de combustion se fixent sur la conduite d’évacuation. Le ramonage est justement l’action qui consiste à nettoyer la paroi intérieure du conduit. Il permet d’éliminer la suie, les dépôts et les autres détritus. Le ramonage de cheminée, rappelons-le est obligatoire. Dès que vous possédez un appareil raccordé à un conduit d’évacuation de fumées, vous devez réaliser ce travail pour les raisons suivantes :

  • Il permet d’éviter les risques d’incendies. En effet, les dépôts qui s’accumulent dans le conduit sont très inflammables. En contact avec le feu, ils peuvent provoquer un incendie.
  • Lorsque le conduit est trop encrassé, le tirage de la cheminée diminue. Le gaz de combustion va être refoulé et pourra provoquer une intoxication au monoxyde de carbone.
  • Il permet d’améliorer le rendement énergétique de votre cheminée. En effet, un conduit très sale empêche la chaleur de rester. Elle s’évacue à l’extérieur.
  • Une cheminée bien ramonée ne consomme pas trop de combustible, réduisant ainsi l’émission de pollution ou de fumée.

En négligeant la maintenance de votre cheminée, vous mettez également votre santé en danger.

 

Deux actions différentes pour ramoner votre cheminée

Le ramonage de cheminée peut être réalisé de deux façons. Vous pouvez choisir entre le ramonage mécanique et le ramonage chimique :

 

1. Le ramonage mécanique

Ici, le ramoneur utilise essentiellement une brosse hérisson. Très efficace et performante, cet outil lui permet de détacher la suie et les résidus. La brosse est introduite par le toit ou l’âtre. Il utilise une perche pour atteindre les zones les plus profondes. Ensuite, un aspirateur permet de récupérer la suie amassée au sein du conduit.

 

2. Le ramonage chimique

Cette technique fait intervenir des produits chimiques pour nettoyer le conduit. La plupart du temps, le professionnel se sert d’une bûche ramoneuse. Cette dernière est introduite dans le feu. Elle va brûler et décomposer les suies. L’opération doit être complétée par un ramonage mécanique pour être efficace.

 

Quand faire ramoner votre cheminée ?

Le règlement sanitaire départemental stipule que les conduites de fumées doivent être vérifiées et nettoyées. Beaucoup de personnes font leur ramonage une fois par an, avant l’hiver. Mais l’idéal, c’est de procéder au ramonage deux fois par an : une fois pendant la période d’utilisation et une fois avant l’hiver.

Comme pour l’entretien d’une chaudière, le ramonage de cheminée est obligatoire. Ce travail doit se faire au moins une fois par an. Si vous ne faites pas ramoner votre conduit de cheminée, vous risquez une amende d’un montant maximal de 450 euros.

Faire appel à un ramoneur, un spécialiste du métier

De temps en temps, vous pouvez nettoyer par vous-même votre conduit de cheminée. Mais pour effectuer un ramonage, vous devez faire appel à un professionnel pour plusieurs raisons :

  • Seul le professionnel est en mesure de vous délivrer le certificat de ramonage. Ce certificat est obligatoire pour l’assurance en cas d’incendie.
  • Pour réaliser ce type de travaux, des équipements sont nécessaires. Vu le prix de ces matériels, recourir aux services d’un ramoneur est la solution la plus rentable.
  • Un ramonage fait par un professionnel est un travail bien réalisé. Il connaît les règlements qu’il faut respecter.

Notez cependant que celui qui exerce ce métier doit être qualifié par l’Organisme professionnel de Classification et de Qualification du bâtiment. C’est un artisan agréé et qui peut aussi s’appeler « fumiste » ou « chauffagiste ».

 

Combien dépenser pour le ramonage ?

Le coût d’un ramonage dépend de plusieurs facteurs :

  • Le type de cheminée: à gaz, au fuel ou à bois ;
  • La région où vous habitez ;
  • Le tarif du professionnel qui englobe les frais de déplacement ou les matériels utilisés.

 

Par exemple, il faut compter :

  • Entre 50 et 80 euros, pour le ramonage d’une cheminée au fuel ;
  • De 40 à 60 euros pour ramoner une cheminée au gaz ;
  • Entre 40 et 70 euros pour une cheminée au bois.

 

Qui paye la facture ?

Selon votre statut (propriétaire ou locataire), la prise en charge du ramonage de cheminée s’effectue comme suit :

  • Si vous êtes propriétaire, les frais de ramonage et d’entretien vous incombent.
  • Si vous êtes locataire, le ramonage est souvent compris dans les charges locatives. Vous contribuez donc aux dépenses.
  • Si vous vivez dans une copropriété, le travail d’entretien est à la charge des copropriétaires. Le prix sera alors divisé selon leur nombre.