5 choses à savoir pour gérer vos priorités à l’ère du digital

5 choses à savoir pour gérer vos priorités à l’ère du digital

19.04.2021 0 Par admin

L’expansion du numérique a amené de nouveaux usages notamment l’utilisation quasi régulière de nos smartphones. Les exigences du travail et la recherche de bien être laissent apparaître la problématique de la gestion des priorités. Dans ce contexte, comment gérer les différentes sollicitations et donc son temps ?

La gestion des priorités à l’ère du digital

Qui dit gestion des priorités, dit gestion du temps

Si vous prenez le temps d’y réfléchir, on peut perdre de l’argent et le récupérer en un jour. On peut aussi perdre de l’énergie et se ressourcer ensuite pour recharger les batteries. On peut perdre une ressource humaine et réussir à embaucher quelqu’un d’autre. Cependant, si l’on perd une heure, un jour ou une semaine, c’est perdu à jamais. Le temps est donc la seule ressource que l’on ne peut se permettre de gaspiller. Mais, le temps est intimement lié à la gestion des priorités. En effet, ce qui fait qu’une activité est prioritaire, c’est l’importance que nous lui accordons pour la réaliser dans un temps bien précis.

De nouveaux outils de communication et de travail déformant notre relation à l’espace-temps

Les nouveaux outils de communication et de travail à notre disposition ont un effet peu positif sur notre gestion de l’espace-temps. En effet, la rapidité d’interaction invite les utilisateurs à la réaction immédiate. Ainsi, nous sommes constamment en flux tendus et nous gérons des urgences qui ne sont pas réellement des urgences. Par ailleurs, notre attention et donc notre productivité ne sont réellement optimales que 5 ou 6 heures par jour au mieux. Pourquoi ? Tout simplement parce que nous sommes surexposés à un flux d’information.

La gestion de l’information

En réalité, ce qui nous fait bouleverser notre emploi du temps et y ajouter des tâches non prioritaires ou utiles, c’est la réception d’un signal extérieur. C’est le moment précis où nous décidons de traiter ou non l’information et d’établir ou non une priorité. Finalement, c’est la gestion du signal dans le bruit environnant qui va créer la panique. Pourquoi ? Parce que nous gérons le temps des autres et eux, gèrent le nôtre. Vous comprenez donc que pour pouvoir bien gérer votre temps, il faut savoir gérer les flux entrant d’information.

Voici donc 5 astuces pour gérer vos priorités

1. Structurez votre journée

Nous sommes, pour la plupart, connectés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ainsi, nous sommes vulnérables aux interruptions incessantes. Imposez vous des plages horaires pour vérifier vos courriels ou messages. Commencez par un maximum de 4 à 5 fois maximum au lieu des 40 à 50 fois par jour. Regroupez vos tâches similaires sur des créneaux pour consommer moins d’énergie et de fatigue mentale. Pensez aussi à exploiter des logiciels qui vous facilitent le management de vos mails et messageries. Surtout, retenez que si c’est extrêmement urgent, les gens trouveront le moyen de vous faire passer le message.

2. Organisez des pauses énergisantes

Travailler en flux tendus crée une fatigue mentale. Il est donc important de vous ménager de nombreuses pauses dans vos journées. Faites de l’exercice, une pause thé ou lisez un passage de votre livre du moment. Ces pauses vous permettront de rester productif et surtout lucide pour prendre les bonnes décisions. Les bruits et parasitages extérieures ne doivent pas influer sur vos prises de décisions. Prenez donc de réelle pause et aérez votre esprit loin de votre téléphone.

3. Décomposez vos objectifs en sous objectifs

Cette astuce est juste géniale pour le mental et surtout elle apporte plus de satisfaction. On dit souvent que l’on mesure la satisfaction personnelle par le nombre de petites victoires quotidiennes que l’on réalise. On a donc le sentiment d’avoir fait un petit pas vers un grand objectif. Cette satisfaction liée à un accomplissement quotidien n’a pas de prix. Il est donc vraiment important de décomposer vos objectifs et de les planifier sur du court terme . Ils deviendront réalisables plus facilement et vous pourrez ainsi restez motivé sur la durée.

4. Trouvez votre espace de haute performance

Chaque jour, vous devez faire en sorte de vous éloigner pendant au moins 1 heure de votre environnement de travail habituel. Pourquoi ? Tout simplement car il a été constaté que le niveau de bruit modéré augmente la créativité. Il faut donc vous remettre régulièrement dans l’ambiance sonore pour vous stimuler mais aussi pour rompre avec de mauvaises habitudes. Par exemple, vérifier vos courriers électroniques ou vos SMS trop régulièrement, rester en position assise toute la journée. Il faut donc trouver votre espace à haute performance quelque soit le lieu où vous travaillez. Au bureau, à la maison, dans un espace coworking… vous devez trouver votre espace à haute performance.

5. Gérez votre temps en fonction de votre métabolisme

Traditionnellement, on vous dira qu’il faut s’organiser, planifier et écrire. Cette méthode traditionnelle est vraiment intéressante mais ne doit pas vous limiter. En effet, notre corps, notre esprit, notre relation à la nature, à l’environnement et aux autres ont une influence sur notre productivité. Ainsi, qui dit influence sur la productivité, dit aussi influence sur notre santé et notre bien-être. Il faut donc faire le point de ce qui est important pour vous et trouver le bon équilibre entre votre corps (santé), votre travail (argent), votre famille et votre développement personnel (intellectuel et spirituel). Il est important de toujours équilibrer les choses en fonction de ce qui est important pour vous. Cela vous permettra d’être plus en phase avec vous-même et ainsi de mieux gérer vos priorités et donc votre temps.

Voici quelques astuces qui vous permettront de mieux gérer vos priorités à l’ère digitale. Vous constatez que la plupart des astuces n’ont rien avoir avec le digital ni l’exploitation des technologies. En effet, elles sont plus orientées sur le centrage sur soi, sur son bien-être, sur sa raison d’être. En conclusion, pour mieux gérer ses priorités et son temps à l’ère digitale, il faut se déconnecter pour se reconnecter à soi.